Samhain – Halloween – Les traditions

Samhain et Halloween seront là dès ce soir! Demain, des petits monstres parcourront les routes en quête de friandises… Halloween a revêtu un costume de commercialisation depuis des années… Et on en oublie les traditions que pourtant, nous continuons d’honorer année après année… Et quels sont ces traditions? Je vous explique les deux plus populaires !

Jack’O Lantern

Une légende entoure la fameuse citrouille sculpté à Halloween. Ce n’est pas une simple citrouille évidée et placée sur le seuil de la porte pour attirer les petits halloweeneux et leur dirent que l’on offre des friandises! Cette tradition remonte à la magnifique Irlande et fut apportée en Amérique par les immigrants irlandais. Et la légende de Jack la façonner.

Jack était un homme espiègle et pas très noble de coeur. C’était un arnaqueur, un ivrogne, un farceur et un menteur. Un jour où il buvait dans une taverne, il bouscula le diable. Celui-ci essaya alors d’acheter l’âme de Jack, il accepta à condition que le diable lui paie un dernier verre. Se transformant en pennie pour payer le tavernier, Jack le ramassa et le mis dans une pochette contenant une croix d’argent. Il accepta de délivrer le diable à la condition qu’il lui laisse dix ans avant de revenir le chercher. Lorsque les dix ans furent passées, le diable revint chercher son dû. Jack accepta mais demanda au diable d’aller lui cueillir une pomme avant de le suivre. Le diable accepta à nouveau, grimpa dans l’arbre et Jack en profita alors pour graver une croix. Le diable prit dans l’arbre pesta contre Jack et ce dernier lui fit alors promettre qu’en échange de sa liberté, jamais le diable ne reviendrait chercher son âme…

Les années passèrent et Jack vieillit et mourut. Lorsqu’il se retrouva au ciel, on ne voulu le laisser entrer car il avait passé sa vie à ne penser qu’à lui et à boire. Lorsqu’il vint au royaume du diable… celui-ci, bien méfiant face à Jack, refusa de le laisser entrer… Jack fut donc condamné à parcourir la terre comme une âme errante. Le diable consentit néanmoins à lui laisser un charbon ardent que Jack placa dans un navet sculpté, seule lumière dans les ténèbres jusqu’à la fin…

La tradition était donc, au départ, celle de sculpté un navet afin de guider les âmes errantes et de les éloigner de nos demeures. C’était aussi une façon de se souvenir de nos défunts. Lorsque les Irlandais s’exilèrent en Amérique, on remplaça les navets par un gros légume orange, très facile à trouver, la citrouille.

Trick-or-Treats

Cette tradition est aussi ancienne et remonte à l’époque où on suivait encore les récoltes. Les vies des fermiers étaient concentrées autour du calendrier des récoltes… Lorsque Samhain arrivait, c’était un moment de réjouissances mais également le moment parfait pour honorer nos morts. On fabriquait alors des petits pains avec les restes que l’on n’avaient pas stockés et on les offraient aux plus démunis du village en échange d’une prière pour nos ancêtres et ceux disparus durant l’année.

Il y avait aussi des festivals qui honoraient le monde des morts et les défunts, mais on croyait aussi que lors de la nuit de Samhain, le voile étant plus mince, ils étaient facile pour les monstres et autres créatures nocturnes de venir hanter les vivants. On pris alors l’habitude de se déguiser en ses « démons », une façon d’extérioriser nos peurs et d’éloigner le négatif. Cette habitude finit par se transposer aux enfants et à former ce que l’on connait aujourd’hui comme le « trick-or-treats ».

Publicités

Douceurs d’automnes – Citrouille

L’automne, pour moi, c’est cuisiner tout plein de plats à base de pommes et de citrouilles!

Et j’ai fait une méga batch de petits beignets à la citrouille, on m’avait demandé la recette donc la voilà! Avec celle de mon sirop à la citrouille!

Un délice! Désolée,  je n’ai pas pris de photo durant la confection, juste le résultat final.

Lire la suite de « Douceurs d’automnes – Citrouille »